Et ailleurs

Les artistes de l’Ensemble Caravelle se produisent également dans d’autres ensembles :

 

Enregistrer

. Ensemble Batida

L’Ensemble Batida est un groupe de cinq musiciens, percussionnistes et pianistes réunis par leur fascination pour la musique contemporaine, leur soif de recherche et de collaborations artistiques. L’univers qu’ils construisent projets après projets, mêle la beauté acoustique des instruments percussifs au spectre sonore élargi des musiques électroniques. En live, le public est saisi par leur énergie scénique, qu’ils mettent au service de pièces de répertoire ou de l’univers sonore de spectacles pluridisciplinaires.

www.ensemble-batida.com // Retrouvez-nous sur facebook

. Duo Mercutio

Le Duo Mercutio se forme en 2012 à Genève. Les deux musiciens explorent le répertoire de la sonate avec curiosité et enthousiasme, de l’interprétation sur instruments historiques à la création contemporaine. Remarqué pour sa forte personnalité musicale et la pertinence de ses choix de répertoire, le duo remporte le 3ème Prix au Concours International Leopold Bellan à Paris en 2016.
Convaincu de l’importance de diffuser la musique de chambre au plus grand nombre, le duo crée en été 2015 dans le Cotentin son propre festival : « Les fieffés musiciens », qui propose des concerts mettant en valeur de jeunes ensembles de musique de chambre. Le duo se produit régulièrement à Paris (Hôtel des Invalides, Eglise Ecossaise…) et à Genève (Studio Ernest Ansermet, Temple de la Fusterie, Villa Dutoit…). On a également pu les entendre au conservatoire de musique d’Osny dans le Val d’Oise et au Château de Carneville dans le Val de Saire, ainsi qu’à Neuchâtel (festival Made in Music).
Le Duo Mercutio a étudié avec M.-A. Nicolas, C. Pescia et G.-M. Caillat à Genève. Il se perfectionne lors de Masterclasses auprès de Menahem Pressler, Kyoko Hashimoto, David Breitman, Stephan Picard, Katsumi Ueda ou Pascal Devoyon. Séduits par la sonorité et les possibilités qu’offrent l’interprétation sur instruments d’époque, les deux musiciens bénéficient des conseils de Pierre Goy et Florence Malgoire dans cette recherche.

www.duomercutio.com // Retrouvez-nous sur facebook

. Trio 46°N

46° N, ou plus précisément 46° 12′ 36′ NORD, 6° 08’34’ EST, ce sont tout simplement les coordonnées géographiques de Genève, ville où se sont rencontrés les percussionnistes du trio. Ce jeune ensemble est né en 2013, d’une envie libertaire de déplacer les frontières de la percussion traditionnelle, en s’orientant plus particulièrement vers l’univers du théâtre musical. Passionnés d’aventures hors normes, les musiciens de 46° N se donnent corps et âmes sur scène : ils dansent, chantent, parlent, jouent sur des tables ou des ballons de baudruche, des étuis de bois ou avec l’air libre.

Retrouvez-nous sur facebook

. Trio Sitka

Le Trio Sitka est né de la rencontre en 2013 de Maud Besnard, Mathurin Bouny et Clémence Boinot, tous trois issus de la Haute Ecole de Musique de Genève. C’est dans le cadre de l’Ensemble Caravelle, spécialisé dans le concert scénographié, qu’ils commencent à travailler ensemble. En 2015, ils décident d’approfondir leur expérience de musique de chambre en formation trio flûte, alto et harpe et créent le Trio Sitka. Ils se découvrent alors un intérêt commun pour le répertoire du XX° siècle, de la musique impressionniste à la musique contemporaine, particulièrement mis en valeur par cette formation instrumentale. Ils développent également un goût partagé pour l’art de l’arrangement. Cela leur permet d’interpréter des œuvres initialement composées pour d’autres instruments, en leur donnant un nouvel éclairage grâce à la large palette de couleurs de leurs instruments. C’est d’ailleurs de cette idée de transformation du matériau que vient leur nom, l’épicéa Sitka est en effet utilisé en lutherie pour la confection de tables d’harmonies.

. Duo Volubile

C’est en Suisse, en 2009, à la croisée des couloirs du conservatoire que nos deux musiciennes pétillantes sont tombées nez-à-nez. Alors à la recherche d’un partenaire de musique de chambre, cette rencontre imprévue s’est ouverte sur une première collaboration et une belle amitié. Leurs échanges vivants, portés par la même énergie créative, ont permis de fonder les bases d’un duo d’avenir.
Le jeune duo travaille alors avec Guy-Michel Caillat et Jean-Jacques Balet à la Haute Ecole de Musique de Genève. Mais aussi avec les violonistes Robert Zimansky et Sergey Ostrovsky. Elles jouent dans le cadre de festivals pour jeunes talents comme le Festival des Piano en Nocturne de Joigny en France ou à Neuchâtel, dans le cadre d’une intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven.
En 2015, Marianne entre à l’Orchestre de Chambre de Genève et Oriane accède à un poste de professeur de piano au Conservatoire de Musique de Genève. Sans hésiter, elles décident de poursuivre l’aventure musicale de leur duo. Dans le cadre de leurs recherches artistiques sur la musique tchèque, elles se rendent en Tchéquie en 2016 afin de faire évoluer le son du duo auprès de grands maîtres comme Ivan Klánský et Pavel Hůla.
La discussion, le partage, le débat, cette envie de s’exprimer, de dire, de comprendre, de raconter, de réfléchir ensemble avec passion font la singularité du Duo Volubile. À travers la musique et le large répertoire classique du duo violon-piano, les deux interprètes dépassent les limites de la parole. Elles cherchent à saisir le message des compositeurs d’hier pour mieux le transmettre au public d’aujourd’hui.
Quand la musique devient volubile…